time :  lundi 25 octobre 2021. time : 09:12:35

Les enjeux du Brexit pour le Grand Paris

Si la sortie du Royaume-Uni est une mauvaise nouvelle pour l’économie européenne, qui perd sa principale porte d’entrée pour les investisseurs étrangers, ce départ dessine aussi une opportunité pour Paris et toute l’Ile-de-France.

L’obtention d’un accord, in extremis, le 31 décembre 2020, ne change rien à l’affaire : le Brexit, décision souveraine du Royaume-Uni, aura un impact économique considérable. En quittant l’Union européenne, Londres fait sortir de nombreuses entreprises implantées sur son territoire. Celles-ci ne peuvent donc plus bénéficier d’avantages tels que le passeport européen dans les services financiers, la libre circulation des salariés ou les aides européennes. Sans compter la crainte concernant les procédures liées aux visas et l’inévitable hausse des droits de douane. Dès le 23 juin 2016, date du referendum, des milliers d’entreprises ont anticipé en quittant le territoire britannique. « Paris s’est classée première métropole au monde pour les investissements internationaux en 2019. La Région est également la première destination mondiale des investissements R&D, ce qui nous place devant Singapour ! Des atouts qui ne contrebalancent pas l’impact économique et démocratique du Brexit, qui reste un échec pour l’Union européenne », note Alexandra Dublanche, vice-présidente de la Région Ile-de-France chargée du développement économique et de l’attractivité. En décembre 2020, à l’approche de la sortie effective du Royaume-Uni de l’Union européenne, Choose Paris Region, l’agence de promotion et d’attractivité internationale de la Région, a identifié 184 projets d’implantation représentant 5 000 emplois en Ile-de-France.

Découvrez l’article complet dans le magazine

Laisser votre commentaire

Articles similaires