time :  dimanche 21 juillet 2019. time : 04:16:51

Ligne 16 : Emmanuel Macron se veut rassurant…

Depuis plusieurs mois, des rumeurs de retard ou d’annulation inquiètent les habitants concernés par le projet de la ligne 16 du Grand Paris Express. Le président de la République a fait le point.

Par Benoît Magistrini (TOUTécrit)

Le projet de la ligne 16, qui reliera Saint-Denis Pleyel à Noisy-Champs (photo) en moins de 30 minutes, devrait « tenir les délais » avec une livraison programmée en 2023-2024, soutient Emmanuel Macron. Le président de la République a tenu à confirmer cette échéance le lundi 13 novembre, lors d’une visite à Clichy-sous-Bois en Seine-Saint-Denis pour parler notamment de la rénovation urbaine en cours.

Toujours sur les rails

Des inquiétudes, nées des retards pris dans le lancement des travaux et d’un chiffrage évalué à la hausse par la Société du Grand Paris, l’ont en effet encouragé à faire cette déclaration rassurante. Un report dans la livraison, ou même une annulation pure et simple du projet, sont donc pour l’instant écartés.

Le transport pour redynamiser le territoire

Le passage du métro, projet intégré au Grand Paris Express, est considéré comme « indispensable » par le maire de Clichy-sous-Bois Olivier Klein, par ailleurs récemment président de l’Anru. Une pétition adressée au président de la République le 19 octobre et signée par près de 4 000 habitants de Clichy-sous-Bois et Montfermeil faisait état d’une angoisse collective concernant cette promesse. La question du désenclavement de la ville, épicentre des émeutes de 2007, est centrale. Jusqu’ici, le secteur est uniquement desservi par des bus.

La ligne 16 du métro interconnectera 10 gares de l’est francilien, réparties sur trois départements. Quelque 150 000 usagers devraient l’emprunter quotidiennement.

 

Crédit photo :  Société du Grand Paris / Agence Kengo Kuma & Associates.

Laisser votre commentaire

Articles similaires