time :  jeudi 15 novembre 2018. time : 17:30:20

JO 2024 : sans surprise, Paris et la France raflent la mise

Depuis Lima au Pérou, le Comité international olympique a, comme prévu, désigné Paris comme ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

Même si cela n’était plus qu’un secret de Polichinelle, l’annonce de Thomas Bach, le président du Comité international olympique, ce soir à Lima, est venue confirmer ce que le principe d’une double désignation avait déjà acté depuis longtemps. Mais cette fois, c’est officiel, Paris accueillera bel et bien les Jeux de 2024, après avoir été recalé trois fois pour les JO de 1992, 2008 et 2012. Un siècle après 1924, La France organisera donc de nouveau les Jeux Olympiques. Réuni à Lima au Pérou pour sa 131e session, le Comité international olympique a dans le même temps, comme convenu, confirmé que Los Angeles serait l’hôte de ceux de 2028.

 
Flessel : « Une grande responsabilité »

 

Après une dernière présentation et un cérémonial d’officialisation légèrement revu à la baisse en raison d’un suspense quelque peu éventé, Tony Estanguet, triple champion olympique de canoë et président du comité d’organisation des JO 2024 ne cachait pas sa joie : « Je suis fier du travail accompli. C’est plus fort qu’une médaille. On a tout pour réussir. Quand la France est ambitieuse, quand elle réunit toutes ses ressources, on peut accomplir des choses incroyables ». Un enthousiasme forcément partagé par Anne Hidalgo : « L’émotion est extraordinaire. Je ressens tellement d’optimisme autour de cette décision ». La ministre des Sports, Laura Flessel, a quant à elle, salué « un projet collectif, intelligent et tourné vers l’avenir ». Elle a également indiqué qu’il s’agissait « d’une très grande chance et d’une grande responsabilité ». Désormais, il reste 7 ans à Paris pour préparer et réussir ses Jeux Olympiques et Paralympiques. Des Jeux à budget maîtrisé, nous dit-on. Des Jeux qui vont constituer une très belle opportunité pour le développement et l’attractivité de la Région, à commencer par la Seine-Saint-Denis, qui hébergera notamment le Village olympique. Grand Paris Infos publiera d’ailleurs, prochainement, un supplément dédié à la ville de Saint-Denis, lequel aura une forte tonalité olympique.

Alors que le parvis du Trocadéro s’est d’ores et déjà paré des 5 anneaux olympiques et que divers événements ont été organisés tout au long de la journée du 13 septembre, aux quatre coins de la Région, pour célébrer ce succès avec un peu d’avance, il ne reste plus qu’à démontrer, dans les faits, le bien-fondé de cette candidature.

Crédit photo : SGP.

Laisser votre commentaire

Articles similaires