time :  jeudi 15 novembre 2018. time : 18:34:58

Inventons la Métropole II : cap sur l’innovation

Au Simi (6-8 décembre), le président de la MGP a annoncé que les sites de la 2e édition du concours “Inventons la métropole” seront dévoilés lors du Mipim, qui aura lieu à Cannes du 13 au 16 mars prochains. Ils devront accueillir des projets faisant la part belle à l’innovation.

Par Françoise Monfort (TOUTécrit)

Le concours “Inventons la métropole” s’est avéré un tel succès avec son enveloppe de 7,2 milliards d’euros investis et ses 2,1 millions de m² développés sur 55 sites, dont 19 à proximité des gares du Grand Paris Express, qu’une deuxième édition est déjà en train de se profiler pour 2018. Pour Patrick Ollier, si le plus grand concours d’architecture et d’urbanisme lancé en Europe par l’État, la Métropole du Grand Paris et la Société du Grand Paris a reçu 420 candidatures, c’est en grande partie grâce à la Métropole qui s’est imposée comme interlocuteur unique face aux divers intervenants, qu’ils soient investisseurs, promoteurs, aménageurs, architectes, villes, élus locaux, associations, incubateurs ou start-up…

« La métropole est un concept à préserver »

« La métropole du Grand Paris est un concept à préserver et nous allons continuer à faire appel aux maires qui nous ont fait confiance », a-t-il assuré sur le stand de la MGP, lors du SIMI le 6 décembre. Les maires qui connaissent leur territoire sur le bout des doigts vont identifier des sites métropolitains présentant du foncier disponible pour accueillir des projets innovants. C’est l’objet de la lettre que la MGP va leur adresser en premier lieu, selon le même procédé que pour la première édition. Sauf que, cette fois, les choses vont aller plus vite dans la mesure où les acteurs de l’innovation seront intégrés plus en amont aux différents groupements de candidats dans le cadre de Grand Paris Métropole Tech.

Grand Paris : pas de décision avant 2018

Cette plateforme, qui vise à fédérer l’écosystème des acteurs du numérique et des nouvelles technologies à l’échelle du territoire métropolitain, avait déjà permis d’organiser 4 réunions (ou meet-up) et de rassembler plus de 1 000 acteurs durant la consultation, processus qui a conduit à proposer puis à retenir des projets pour leur caractère innovant. À la différence du premier concours, Patrick Ollier a précisé que plusieurs thématiques, sans les nommer, seraient prioritaires dans le traitement des projets. Le président de la MGP n’a pas non plus divulgué le contenu de l’entretien qu’il a eu le 4 décembre avec Emmanuel Macron. « Le président réfléchit et prendra sa décision en janvier », a-t-il déclaré à ce propos. La suite en 2018…

 

Crédit photo : MGP

Laisser votre commentaire

Articles similaires