time :  jeudi 15 novembre 2018. time : 17:30:06

« Inventons la métropole » esquisse le Grand Paris

Le 18 octobre, au Pavillon Baltard, ont été dévoilés les 51 projets lauréats de « Inventons la métropole », le plus grand concours d’architecture et d’urbanisme lancé en Europe il y a an par l’Etat, la Métropole du Grand Paris et la Société du Grand Paris.

Par Françoise Monfort (TOUTécrit)

Ils seront 54 lauréats au total mais trois d’entre eux sont encore en finalisation pendant quelques semaines (Bercy-Charenton, Charenton-le-Pont et Rosny-sous-Bois). 51 projets, donc, retenus parmi 153 groupements finalistes composés d’entreprises de BTP, d’architectes, paysagistes. Si trois des 51 sites se situent à Paris, quatre villes de banlieue se distinguent pour avoir remporté deux projets : Villejuif, Vitry, Noisy-le-Sec et Saint-Denis. Citons notamment, pour son ampleur et sa symbolique de résilience urbaine, celui de « l’immeuble pont » de Saint-Denis Pleyel jouxtant la gare éponyme du Grand Paris Express – la plus importante du futur réseau avec ses 250 000 voyageurs prévus – et franchissant le faisceau ferroviaire. Ce projet baptisé « Lumières de Pleyel » et porté par l’équipe lauréate Sogelym Dixence Holding et l’agence d’architecture Snohetta, se déclinera sur 176 000 m² en un ensemble tertiaire proposant logements, bureaux, hôtels et résidences étudiantes ainsi que des équipements dédiés au sport, à la création et à la culture.

Une opportunité d’emplois

Selon l’étude réalisée par Ernst and Young, l’espace foncier lié à ces projets s’élève à 165 hectares pour 2,1 millions de mètres carrés prévus dont 815 000 m2 de logements. Ils devraient générer un investissement total de 7,2 milliards d’euros. 62 % seront affectés aux travaux de construction, 18 % aux acquisitions foncières et 20 % à des dépenses annexes.

Les activités d’études y afférant pourraient créer 2 300 emplois et la construction 7 000 par an, ce qui ferait sur sept ans un total de 65 000 emplois attendus. Les poids lourds du secteur immobilier privé, tel le groupe Bouygues impliqué auprès de 10 lauréats, sont les grands vainqueurs de cette consultation pour leur capacité à fédérer des acteurs autour de projets que le secteur public, n’ayant plus les moyens de financer de tels investissements, leur laisse volontiers entre les mains. C’est aussi ça le visage de la métropole du Grand Paris.


Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris :
« Le marché a répondu au-delà de nos espérances. Cette consultation est un test qui confirme, s’il le fallait, l’attractivité de la Métropole à l’échelle internationale. Les projets vont profiter à des centaines de milliers d’habitants du Grand Paris, que ce soit en matière de logement ou d’accès à l’emploi, à la formation et aux loisirs. Le pari d’une Métropole au rayonnement international est gagné ».

La liste des lauréats est disponible sur le site Inventons la Métropole du Grand Paris.  


Photo : Le groupement d’architectes Triptyque, Duncan Lewis, Oxo et Parc avec la Compagnie de Phalsbourg aux côtés d’Engie Avenue, Codeurs & Compagnie, Hertel Investissement ont remporté le site du Coteau à Arcueil, dans le cadre du concours « Inventons la Métropole du Grand Paris ».

 

Enregistrer

Enregistrer

Laisser votre commentaire

Articles similaires