time :  jeudi 15 novembre 2018. time : 18:39:28

Le Grand Paris des bus prend forme

Quelque 3 millions de voyageurs empruntent le bus chaque jour à Paris et en Ile-de-France. À l’aune du Grand Paris, il était nécessaire de trouver des solutions pour décongestionner le réseau. C’est l’objet d’une consultation lancée par le Stif et dont les premiers résultats viennent d’être dévoilés par Valérie Pécresse.     

Alors que les premiers coups de pioche du Grand Paris Express ont été donnés, Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France (LR) et du Stif a dévoilé les premières esquisses de son projet de Grand Paris des bus. Celui-ci fait suite à la consultation lancée de septembre à novembre 2016 à laquelle quelque 2 000 personnes ont répondu afin de donner leur avis sur les évolutions qu’elles souhaiteraient voir apparaître sur le réseau de bus francilien.

Un réseau conçu dans l’après-guerre, de 1945 à 1951, pour remplacer l’ancien réseau de tramway, dont la circulation s’était arrêtée en 1938. Et si depuis 2005, l’offre a fortement augmenté, la structure du réseau n’a que très peu évolué depuis 1950. « Depuis cette période, les tracés des lignes du bus à Paris sont restés les mêmes, alors que le centre de Paris a connu une forte déconcentration de population et des emplois, que la périphérie parisienne et les communes riveraines se sont densifiées et que 5 lignes de RER et une nouvelle ligne de métro ont été créées, a indiqué Valérie Pécresse lors de la présentation des premiers résultats de la consultation. J’ai fait le choix de sortir de l’immobilisme et d’engager une révolution du bus à Paris. Cette action s’inscrit pleinement dans le Grand Paris des bus que j’ai lancé lors du Conseil du Stif du 6 décembre 2016. J’ai voulu co-construire ce projet avec les Franciliens (…) car celui-ci ne pourra se faire sans l’adhésion des usagers et la pleine association de l’ensemble des collectivités pour promouvoir des aménagements de qualité, des gares, des places du Grand Paris et résorber les points noirs de circulation »

Mieux desservir les arrondissements extérieurs

Du projet, on ne connaît que les premiers contours et il faudra patienter encore pour en mesurer la pertinence. On sait déjà qu’une trentaine de lignes de bus, sur la soixantaine de lignes existantes dont 26 sortent de Paris, vont être modifiées afin que les arrondissements périphériques soient mieux desservis et que les liaisons avec les villes voisines soient mieux assurées. Par exemple, la nouvelle ligne 71 reliera la bibliothèque François Mitterrand (13e) et la porte de la Villette (19e) en passant par Nation et Belleville. Le débat a également porté sur les lignes 45 qui seront modifiées (dont une créée) mais aussi sur certaines lignes qui n’étaient pas impactée par le projet. Ainsi, 11 lignes supplémentaires vont faire l’objet d’études en vue d’adaptations. Sur la proposition soumise à la concertation, 22 lignes ont été considérées satisfaisantes en l’état, parmi lesquelles la 71, et 23 autres ont fait l’objet de commentaires et seront réexaminées.

Mise en service fin 2018

La ville de Paris, gestionnaire de la voirie municipale, va réaliser les aménagements nécessaires à la circulation fluide des bus et des automobiles : réalisation de couloirs de bus, mais aussi réaménagement de certains carrefours, instauration de priorités aux feux, mise en accessibilité des trottoirs aux futurs arrêts, définition des zones de livraison afin que celle-ci ne gênent pas la circulation des bus. Au total, plusieurs dizaines d’opérations seront mises en œuvre et feront l’objet de consultations locales avec les riverains.

Quant à la RATP, opérateur du réseau parisien, elle devra modifier l’organisation de ses lignes. Par exemple, la question du remisage des bus, c’est-à-dire leur lieu de garage à la fin du service, est déterminante : le nombre de places disponibles pour accueillir des véhicules est proche de la saturation. Il est donc nécessaire d’étudier dès à présent la création de nouveaux lieux de remisage. La mise en service devrait intervenir fin 2018. Une carte interactive a été mise en ligne (http://paris.grand-paris-des-bus.fr) pour connaître l’évolution du projet du Grand Paris des bus.

Crédit Photo RATP 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser votre commentaire

Articles similaires