time :  jeudi 15 novembre 2018. time : 18:43:56

La Défense : expérimentation de véhicules autonomes en première mondiale

Le Stif s’apprête à mettre en place une expérimentation de véhicules autonomes sur l’Esplanade de Paris La Défense durant six mois, à compter de juin. Menée en partenariat avec Defacto, celle-ci sera réalisée avec Keolis, en tant qu’opérateur, et Navya, start-up française de conception de véhicules autonomes.

Suite à la démonstration de navette autonome menée ces dernières semaines avec la RATP et la Ville de Paris sur le Pont Charles de Gaulle (Paris 12e), le Stif poursuit sa démarche innovante en faveur des nouvelles mobilités avec une expérimentation inédite de six mois de véhicules autonomes sur l’Esplanade de La Défense. Il s’agit de proposer une nouvelle solution de transport collectif qui permettra de parcourir le premier ou le dernier kilomètre entre la station de métro et de RER et le lieu de départ ou de destination. Deux parcours sont envisagés : l’un desservant les quartiers Valmy et Faubourg de l’Arche depuis la Grande Arche de La Défense, en semaine, et l’autre parcourant l’Esplanade de La Défense les week-ends et jours fériés.

« Tester une demande de transport non satisfaite »

Cette démarche devra tester à la fois la possibilité pour une navette autonome de s’insérer en toute sécurité dans un environnement extrêmement dense en flux de piétons et de cyclistes, l’accueil et l’acceptabilité de ce nouveau service de la part des usagers et un service évolutif, sans présence de personnel à bord pendant une partie de la durée de l’expérimentation. « Ces véhicules autonomes testeront une demande de transport non satisfaite aujourd’hui, à savoir les premiers et derniers kilomètres des trajets quotidiens des usagers des transports du quartier d’affaires de La Défense, qui compte 500 000 visiteurs journaliers. Cette expérimentation proposera en première mondiale un service en totale autonomie sur un espace public, sans présence d’agents à bord du véhicule », explique Valérie Pécresse, présidente du Stif et de la Région Ile-de-France.

Si ce type d’expérimentation s’avère concluante, les véhicules autonomes pourraient venir enrichir l’offre de transports et la qualité de service offerts aux Franciliens sur certaines liaisons, avec une meilleure amplitude horaire et la création de nouvelles lignes.

Laisser votre commentaire

Articles similaires